Les superaliments : définitions et bienfaits

Depuis quelques années, nous entendons souvent parler des superaliments qui, en plus d’être « naturels », possèderaient des qualités nutritives et protectrices hors-pair pour notre santé.
Mais qu’est-ce qu’un superaliment ? Quels sont-ils ? Pourquoi leur prête-t-on tant de vertus ?
Dans cet article, nous allons répondre à ces questions en définissant et listant les principaux superaliments.

cette photo illustre mon article de blog

 

Qu’est-ce qu’un superaliment ?

On appelle « superaliment » des aliments naturels dont la valeur nutritionnelle possède de nombreuses vertus pour notre santé. Celles-ci sont notamment liées à la présence de minéraux, antioxydants, oligo-éléments, vitamines ou acides gras essentiels qui sont de véritables boosters d’énergie.
Il est important de noter que, si le terme « superaliment » est très usité depuis une dizaine d’années, ceux-ci existent en fait depuis la nuit des temps.
C’est seulement depuis les années 2010 avec l’explosion de la tendance « healthyfood » que l’on assiste à leur explosion dans les magazines et sur les réseaux sociaux

Les principaux superaliments

Il existe de nombreux superaliments. De fait, nous n’allons pas tous les lister mais plutôt les classer par catégories.

Les superaliments verts

Ils regroupent une série d’aliments à forte concentration en béta-carotène, chlorophylle, anti-oxydants et minéraux. Parmi eux, on retrouve notamment l’épinard, connu pour sa concentration en fer, le célèbre chou-kale, très en vogue dans les recettes des magazines et véritable apport en calcium ou encore le brocoli, riche en vitamine C.
Nous pourrions également évoquer le matcha, aliment star consommé depuis des centaines d’années en Chine dont il est originaire, et que l’on retrouve aujourd’hui sous forme de desserts, glaces ou encore thés.

Les superaliments baies et graines

C’est peut-être la liste la plus longue. Ils regroupent des produits au nom désormais connu de tous. On y retrouve notamment les baies de goji, mulberries, cranberry ou encore les différentes noix (de Pécan ou du Brésil) ou le chocolat noir, ce qui va en ravir plus d’un ! Vous retrouverez un peu plus loin dans cet article un zoom sur la noix de Pécan.
Tous ces aliments sont réputés pour leur effet antioxydant et pour leur concentration en vitamines et acides gras essentiels. Ils ont également un effet protecteur sur le système cardiovasculaire.

Les super-herbes et racines

Cette famille regroupe des plantes et racines telles que l’ortie, l’aloé-vera, le gingembre ou encore le curcuma (vous pourrez retrouver ici un article complet consacré à cette épice aux mille bienfaits).
La plupart d’entre elles sont utilisées tant comme une alternative à la médecine qu’en cuisine .
C’est le cas notamment des orties qui peuvent être consommées en soupe ou infusions.
Rassurez-vous, leur effet « piquant » disparaît lorsque vous les faites bouillir. Prenez simplement garde à mettre des gants de jardinage et à bien les cueillir à la racine.

Le gingembre, en plus de son goût prononcé qui ravit bien des palais, a un impact positif sur notre santé.
Il est en effet utilisé tant dans le cadre des rhumes, maux de gorge que comme anti-vomitif.
Puissant antibactérien, il serait aussi, selon la légende, aphrodisiaque. Il peut être consommé frais (mais attention au dosage !), confit, en infusions ou encore en comprimés.

Les autres superaliments

Ils regroupent ceux qui sont issus des produits de la ruche ou des algues. Le miel est évidemment le plus connu d’entre eux en raison de ses vertus médicinales et pour son usage en cosmétique naturelle  (il peut être utilisé comme masque de beauté pour la peau et pour les cheveux). Enfin, si leur réputation est ternie par de nombreuses légendes liées aux livres pour enfants ou histoires de nos grands-mères, les huiles de poissons sont porteuses de multiples bienfaits ! Inutile cependant de les consommer à la cuiller comme dans les ouvrages de la Comtesse de Ségur !
Vous les retrouverez sous forme de compléments alimentaires en parapharmacie ou magasins bio.

l'image sert à décorer mon article de blog

Les superaliments : bienfaits, vertus et limites

Ce n’est plus un secret, un « bon état de santé » passe par une alimentation complète, saine et équilibrée.

Pour cela, il faut apporter à l’organisme des aliments variés, issus des différents groupes et riches en nutriments, vitamines, oligo-éléments et acides gras essentiels.

Les superaliments, quelle que soit leur catégorie sont considérés comme « idéaux » pour leurs effets sur notre santé puisqu’ils regroupent tous ces éléments.
En effet, les poissons gras (maquereaux, sardine) et l’avocat ont un apport optimal en acides gras et omégas.
Les fruits rouge, comme la myrtille ou le cassis, sont une explosion de vitamine C.
Quant à l’épinard, outre sa teneur en fer, il abriterait d’autres minéraux et vitamines le classant dans le top 5 des aliments les plus riches en nutriments.

La gelée royale ? Issue du miel, elle aiderait à lutter contre les maux de l’hiver et la fatigue.
L’effet des superaliments sur les systèmes digestifs et immunitaires ne sont plus à démontrer.
De plus, ils agiraient également sur notre bien-être, la libido, l’énergie ou encore le stress.
Les superaliments  seraient donc nos meilleurs alliés à l’intérieur comme à l’extérieur.

Cependant, malgré des vertus certaines, leur « effet miracle » reste à prendre avec parcimonie.
Aucun aliment n’est magique et certains professionnels de l’alimentation et de la santé mettent en garde les consommateurs sur l’effet « mode » de ces produits.

Sans en contester les bienfaits, ils soulignent le simplement que si on peut les introduire sans problème dans notre alimentation quotidienne, l’équilibre et la variété restent la meilleure des recettes à une bonne santé.

 

l'image illustre mon article de blog

Zoom sur trois superaliments

Le Maca

Tubercule droit venue du Pérou, le maca est une plante considérée comme sacrée chez les Incas. Elle est aussi bien utilisée comme aliment qu’en médecine. Riche en antioxydants, ultra-nutritive, elle aurait une influence sur la libido ainsi que des propriétés galactogènes. De plus, elle contiendrait de nombreux minéraux indispensables au corps humain comme le zinc, le calcium ou le manganèse.

Le maca se consomme essentiellement sous forme de poudre. Dans ce cas, il peut être intégré à l’alimentation mélangé à du thé ou à une salade. Son goût n’est en revanche pas très sucré.
Autre option : le consommer en complément alimentaire.

Les graines de tournesol

Faites un bond dans le passé et souvenez-vous… les graines de tournesols étaient très à la mode dans les cours de récréation (en tout cas, dans la mienne !). Et gare à celui ou celle qui ouvrait un sachet devant ses camarades !
Bien souvent, les enfants raffolaient de ces petites graines salées et, disons-le, très difficiles à décortiquer !
Mais ce qu’ils ignoraient alors, c’est que celles-ci renfermaient des trésors nutritionnels !

On y recense une présence importante en vitamine E, qui a un effet protecteur sur la membrane des cellules.
De plus, elles sont situées dans le top 3 des noix et légumes les plus riches en antioxydants, faisant suite aux noix de pécan et noix classiques.
A picorer, en salade ou même en déco sur un dessert, les idées ne manquent pas pour les consommer !

Les noix de pécan

Issue de l’alimentation traditionnelle amérindienne, la noix de pécan est connue pour son apport calorique qui favorise la satiété. Cependant, ses vertus sont nombreuses. Elle est une très bonne source de vitamines et aurait un effet sur la diminution du cholestérol. Elle réduirait également le risque de maladies cardio-vasculaires.

De plus, une consommation régulière de fruits à coque parmi lesquels la noix de pécan n’aurait, selon des études scientifiques, pas d’incidence réelle en terme de prise de poids. Si comme pour tout aliment, elle doit être contrôlée, elle est parfaitement adaptée à une alimentation équilibrée.

 

 

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *